La garantie universelle, projet de loi

LA GARANTIE UNIVERSELLE DES LOYERS, LE PROJET DE LA LOI ALUR

La garantie universelle, à qui profitent les nouvelles règles régis par le projet de la loi ALUR ?
Le projet de loi ALUR prévoit de régir de nouvelles règles concernant l’Accès au Logement et l’Urbanisme Rénové, dans le but de protéger locataires et propriétaires, en encadrant davantage les conditions de location.
Le 15 janvier 2014 au soir, l’Assemblée nationale a adopté une version corrigée de la GUL, Garantie Universelle des Loyers. Cette mesure qui garantira aux propriétaires un minimum de loyers payés par le gouvernement, en cas de défaut de paiement du locataire, visera à faciliter l’accès au logement en rassurant les bailleurs dès 2016.
De plus, elle devrait intervenir plus rapidement sur les cas de loyers impayés, afin de limiter les expulsions.
Cependant, un caractère optionnel a été voté et une personne se portant caution peut désormais se substituer à cette garantie; car bien que publique et gratuite pendant 18 mois, la GUL ne couvrira qu’un montant plafonné au loyer médian du quartier. Par ailleurs, l’agence qui sera en charge de gérer cette garantie se verra le droit d’en exclure les bailleurs dont les logements seraient jugés insalubres.
<Page d’accueil des articles                                                                                                                                                                                                                       Article d’après>